Comment entretenir sa piscine ?

De plus en plus de particuliers font un investissement en installant une piscine dans leur jardin. Enterrée ou hors-sol, toutes nécessitent un entretient optimal pour empêcher les bactéries de se développer et de former des algues. Petit guide pratique à destination des intéressé(e)s.

La base pour tous les types de piscine

De manière générale, il vous faudra vous munir d’une épuisette afin d’ôter les feuilles ou les insectes se déposant à la surface de l’eau. Pour éviter ce problème, vous pourrez choisir d’utiliser une bâche. Vous pouvez aussi, si vous avez laissé de côté l’entretien quelques temps, acheter une brosse spéciale piscine pour retirer les particules vaseuses des bords et du fond de votre piscine.

La filtration, pour retirer les particules les plus visibles

La plupart des piscines possèdent une pompe filtrante. Cette solution est l’idéal lorsque vous utilisez votre bassin de manière intensive. En effet, pour retirer les cheveux, les feuilles, le sable ou les insectes entre autres, il est préférable de se servir d’une pompe pour permettre la filtration des plus gros dépôts.

Il est conseillé de l’utiliser comme suit : le temps de filtration dépendra de la température extérieure divisée par deux. Par exemple, s’il fait 35°C à l’extérieur, il vous faudra laisser votre pompe active pendant 17h30.

Vous pouvez aussi, pour une filtration optimale, utiliser :

  • un robot aspirateur, qu’il soit à pression, hydraulique ou électrique, mais ils sont plus réservés à des piscines installées de manière permanente, comme les piscines enterrées, tubulaires ou celles ayant une structure en bois.
  • un balai aspirateur semi-automatique, qui sera à guider, ou automatique donc autonome, utilisable pour tous les types.

Le traitement de l’eau pour qu’elle reste limpide

Il existe plusieurs variétés de traitements sur le marché :

  • le traitement au chlore, le plus connu, le moins cher et le plus simple à trouver dans le commerce,
  • le traitement au brome, qui est une alternative bio au chlore, à ne surtout pas alterner avec un traitement au chlore, il vous faudra également vous procurer un brominateur qui dosera impeccablement la dissolution des pastilles de brome,
  • le sel, qui est peu contraignant mais qui demande un investissement de départ massif, et qui dérègle très facilement le pH.

Pour toutes les piscines, le pH de l’eau doit se situer entre 7,2 et 7,4. Pour le tester, vous pourrez vous munir de bandelettes, elles vous donneront une indication fiable pour pouvoir exécuter le traitement adéquat de votre eau pour le stabiliser.

Derniers conseils pour être paré(e) au mieux

Il est fortement conseillé de faire un entretient complet de votre bassin une fois par semaine. N’oubliez pas de bien nettoyer, brosser et rincer avec de l’eau douce et hors du bassin : le skimmer l’échelle (si possible), le filtre de la pompe, les tuyaux de la pompe et la pompe elle-même, ainsi que le thermomètre si vous le laisser dans l’eau.

Avec tous ces conseils, vous pourrez profiter au mieux de votre piscine et éviter les mauvaises surprises.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *