Pourquoi mettre sa piscine en hivernage ?

L’hivernage est une technique qui consiste à préparer la préservation de sa piscine lorsque celle-ci n’est plus utilisée. Ce procédé, plus ou moins simple, vivement recommandé par les professionnels, présente un grand nombre d’avantages. Il n’est donc pas étonnant que de nombreuses personnes y aient recours pour maintenir leur bassin en meilleure condition.

Les avantages de l’hivernage pour votre piscine

Une période d’inactivité permet de garder en état les éléments constitutifs du bassin comme les filtres et les pompes. De plus, durant cette relâche l’eau est toujours en mouvement, donc sa propreté est assurée.

Par ailleurs, l’hivernage est indispensable pour garder le ph de l’eau le plus neutre possible pour qu’il ne pose pas de problème pour la peau. Toutefois, l’entretien est toujours de mise pendant cette durée lorsqu’on veut retrouver des piscines impeccables.

Deux types d’hivernage

On compte deux types d’hivernage qui sont adaptés à la géolocalisation de la piscine. Pour un bassin implanté dans une région où l’hiver peut être rude, l’hivernage passif est incontournable. Il consiste à ne pas toucher à la piscine à partir de l’automne. Pour ce faire, il convient de vider tous les circuits, d’arrêter le moteur et de ne pas oublier de recouvrir le plan d’eau avec une bâche afin d’éviter la prolifération du verglas.

Dans le cas d’une piscine se situant dans une zone tempérée, il est possible d’opter pour l’hivernage actif. Celui-ci consiste à laisser fonctionner le filtre pour un nettoyage automatique de l’eau. L’utilisation de la couverture n’est pas obligatoire. Toutefois, elle est recommandée pour maintenir une excellente qualité d’eau et pour éviter un nettoyage régulier pendant la période de pose.

Choisir le bon moment

Généralement, on pense à l’hivernage des piscines en automne, quand la température devient moins clémente pour une belle baignade. Toutefois, le début de la pose n’est pas défini d’avance. Donc, il est conseillé d’attendre que la température de l’eau descende en dessous de 12 degrés avant de se mettre à l’hivernage.

Quelques précautions à envisager

Lorsque le bassin est en mode hivernage passif, il n’est pas nécessaire de lui apporter un soin particulier, sauf la vérification de la bâche. En revanche, pour l’hivernage actif, il est plutôt recommandé d’avoir recours aux produits d’hivernages proposés sur le marché comme la lotion contre les algues et les produits anti gels.

Lorsque le bassin n’est pas couvert, il faut mettre l’eau en mouvement, notamment en hiver, pour éviter les éventuels amas de verglas. Ce qui fait qu’il est toujours préférable d’utiliser d’une bâche pour effectuer le minimum de tâches et profiter de son plan d’eau rapidement au retour des beaux jours.

La mise en hivernage de votre piscine est vivement recommandée pour éviter toute dégradation de votre piscine. A l’arrivée de la belle saison, vous serez ainsi plus serein et pourrait profiter sans encombre de votre bassin. Bien sûr, avant cela, vous serez amené à réaliser la sortie d’hivernage de votre piscine.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *